archive-ch.com » CH » S » SWISSCAMION.CH

Total: 122

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • DSC_6904 | SwissCamion
    le Swiss Camion du mois de février Fabian Bähler série Jeunes chauffeurs DSC 6904 Par Laurent Missbauer Publié le 22 02 2016 La taille originale est de 4000 6000 pixels Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien Les

    Original URL path: http://www.swisscamion.ch/?attachment_id=1942 (2016-05-02)
    Open archived version from archive


  • admin | SwissCamion
    trouvé dans l archive demandée Peut être qu une recherche vous permettra de trouver un article similaire Rechercher Français Deutsch Rechercher Articles récents A lire dans le Swiss Camion d avril une journée avec Michael Nützi A lire dans le Swiss Camion de mars Jonathan Perroud un jeune chauffeur qui a réalisé son rêve Korrigendum Rectificatif Das lesen Sie im Swiss Camion Februar Fabian Bähler Serie Junge Chauffeurs A lire

    Original URL path: http://www.swisscamion.ch/index.php/author/admin?lang=fr (2016-05-02)
    Open archived version from archive

  • SC_DE_9_2011 | SwissCamion
    DE 9 2011 Par admin Publié le 02 03 2012 La taille originale est de 573 800 pixels SC DE 7 8 2011 Swisscamion N 7 8 2011 Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien Les commentaires sont

    Original URL path: http://www.swisscamion.ch/index.php/archives/attachment/sc_de_9_2011 (2016-05-02)
    Open archived version from archive

  • SC_4_2016_DE_TOTAL | SwissCamion
    2016 DE TOTAL Par Laurent Missbauer Publié le 12 04 2016 La taille originale est de 3899 5368 pixels SC 3 2016 DE TOTAL SC 4 2016 FR TOTAL Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien Les commentaires

    Original URL path: http://www.swisscamion.ch/index.php/archives/attachment/sc_4_2016_de_total (2016-05-02)
    Open archived version from archive

  • SwissCamion | Page 2
    du stationnement des poids lourds la ville de Berne élabore la solution suivante la Reitschule centre autonome qui a fait couler beaucoup d encre par le passé devrait être démolie et céder sa place à un parking abritant 60 places de parc pour les camions Des projets de parkings pour poids lourds sont également à l étude à Lausanne à proximité du stade de la Pontaise et à Fribourg devant la patinoire St Léonard Das ist doch mal ein richtig guter Ansatz Ein Parkhaus für Lastwagen anhänger an der Pforte zur Innenstadt Das zumindest teilweise die immer wieder beklagten Parkplatzprobleme der Lastwagenchauffeure zu lösen imstande ist Zwar gegen harte Währung aber immerhin ein Ansatz In Bern schreitet man mit gutem Beispiel voran auf dass es Schule mache in allen schweizerischen Agglomerationen Bleibt die Kostenfrage wer finanziert solche Projekte falls sie in der Breite realisiert werden sollen Bern hat einen finanzkräftigen Sponsor gefunden die Betriebskosten sollen dann über Parkgebühren eingetrieben werden Publié dans Actuelle Laisser un commentaire A lire dans le Swiss Camion de mars 2015 Publié le 17 04 2015 par Laurent Missbauer Trois générations de routiers La famille Genoud compte trois générations de chauffeurs le grand père Louis le fils Daniel et la petite fille Laura A eux trois ils totalisent un peu plus de 80 ans de sociétariat aux Routiers Suisses Drei Chauffeurgenerationen Die Familie Genoud setzt sich aus drei Chauffeurgenerationen zusammen Grossvater Louis Sohn Daniel und Enkelin Laura Zusammengezählt ergeben sich etwas über 80 Jahre Routiers Mitgliedschaft Publié dans Actuelle Laisser un commentaire A lire dans le Swiss Camion de février 2015 Publié le 28 01 2015 par Laurent Missbauer Obélix chez les Routiers On connaissait Obélix livreur de menhirs on connaît désormais Obélix jeune chauffeur valaisan livreur de produits dérivés du bois tels que planches et

    Original URL path: http://www.swisscamion.ch/index.php/page/2?/ (2016-05-02)
    Open archived version from archive

  • Swisscamion N°7-8 2011 | SwissCamion
    8 2011 Par admin Publié le 02 03 2012 La taille originale est de 573 800 pixels SC DE 9 2011 Swisscamion N 9 2011 Swisscamion N 7 8 2011 Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien Les

    Original URL path: http://www.swisscamion.ch/index.php/archives/attachment/sc_fr_7-8_2011 (2016-05-02)
    Open archived version from archive

  • SC_3_2016_DE_TOTAL | SwissCamion
    2016 DE TOTAL Par Laurent Missbauer Publié le 12 04 2016 La taille originale est de 4008 5519 pixels SC 3 2016 FR TOTAL SC 4 2016 DE TOTAL Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien Les commentaires

    Original URL path: http://www.swisscamion.ch/index.php/archives/attachment/sc_3_2016_de_total (2016-05-02)
    Open archived version from archive

  • SwissCamion
    Fabian Cette première tournée terminée nous partirons dans le Seeland C est alors que commencera la tournée Emmi durant laquelle nous chargerons du lait auprès de 18 fermes avant d aller livrer chez Emmi à Ostermundingen Facile N étant pas au courant de la version moderne de ce travail je m imaginais les paysans qui viennent avec leurs boilles pleines de lait transportées sur une petite remorque afin de les vider dans le camion de Fabian Il va de soi que cet aspect romantique du travail appartient depuis longtemps au passé Aujourd hui les machines l électronique et l acier inox ont relégué tous ces clichés aux oubliettes Sans compter que les contacts entre le producteur de lait et le chauffeur ne sont plus qu épisodiques En roulant dans la neige Fabian a positionné son véhicule devant le point de collecte de St Stephan avant de plonger un tuyau en plastique transparent dans le tank à lait en acier inox Pendant que quelque 7400 litres de lait sont ainsi chargés dans l une des trois chambres de la superstructure du véhicule tracteur Fabian m explique à quoi sert tout l enchevêtrement de tubes en inox se trouvant à l arrière du véhicule C est là que je remarque un petit hublot en plexiglas derrière lequel on aperçoit des petits casiers en plastique avec des écrans fournissant une multitude d informations de l état de chargement du véhicule jusqu à la position exacte de ce dernier Nous pompons environ 600 litres à la minute m explique le jeune chauffeur Ce système comprend même une petite imprimante Dans des caisses en acier inox placées sur le côté de l infrastructure à l arrière du véhicule on trouve deux spirales métalliques contenant des bouteilles ainsi qu une petite installation de remplissage permettant d obtenir des bouteilles d un demi litre C est ici que les échantillons de lait sont extraits automatiquement Après une vingtaine de minutes le processus de chargement à St Stephan est terminé Je ne voudrais pas faire un autre boulot déclare Fabian pendant que nous descendons la vallée pour rejoindre le prochain point de collecte et que nous croisons le chasse neige suivi du premier camion de la journée Pour l instant je suis encore remplaçant mais par la suite j aimerais avoir mon propre véhicule Il tourne avec son attelage sur la place centrale du village d Oberwil et le positionne devant le point de collecte qui se trouve au sous sol d une grande bâtisse en bois Ici nous utilisons une pompe électrique pour faire moins de bruit m explique t il En effet à quatre heures du matin la plupart des gens dorment Nous descendons ensuite à Därstetten pour compléter notre chargement avant de prendre la direction de Fribourg sous la pluie avec quelque 25 500 litres de lait dans les réservoirs Seconde tournée Lorsque nous arrivons à la grande laiterie nous apercevons un autre truck vert de la maison Rolli qui décharge son lait Fabian place son camion à l endroit voulu avant de raccorder des tuyaux bleus permettant de décharger notre marchandise Une fois que les tanks du camion et de la remorque sont vides il faut les nettoyer ce qui se fait plus ou moins automatiquement mis à part les tuyaux bleus aussi qu il faut déplacer manuellement Nous voilà arrivés à l heure où les gens normaux déjeunent en prenant peut être du lait ou d autres produits de cette grande laiterie Pour nous en revanche il n est pas l heure de déjeuner il faut reprendre la route en direction du Seeland toujours sous la pluie Fabian dépose sa remorque sur une place de parc situé sous un grand marronnier Nous devrons revenir ici en cours de tournée pour décharger ce qu il y a dans le camion car sa capacité ne suffit pas pour faire l intégralité de la tournée Aujourd hui nous allons passer auprès de 18 fermes mais une telle tournée peut englober jusqu à 30 points de chargement Fabian va chercher un classeur dans la cabine dans lequel on trouve la liste de toutes les fermes à desservir avec des cartes des croquis et des photos montrant le meilleur moyen de se placer pour charger le lait Maintenant je connais cette tournée par coeur ce qui me permet de gagner du temps en empruntant toujours le chemin le plus court pour y accéder Entre 9 heures et midi Fabian a ainsi desservi ces 18 fermes Il ne lui faut en moyenne qu une à deux minutes pour charger le lait remettre le tuyau en place et prendre un échantillon avant de partir en direction de la ferme suivante Nous chargeons quotidiennement entre 500 et 1500 litres de lait par ferme Il arrive aussi que Fabian soit obligé d effectuer les opérations de chargement en plaçant le tuyau manuellement sur des installations qui ne disposent pas d un système de raccordement automatique Après avoir passé auprès de deux tiers des fermes il revient vers sa remorque pour transvaser son lait Cette opération est très rapide env 1100 litres à la minute Arrivé à la dernière ferme notre chauffeur doit prendre en charge le lait de deux producteurs différents Après avoir pris tous les échantillons nécessaires et les avoir triés nous nous rendons chez Emmi où Fabian décroche sa remorque Au volant de son camion il se rend encore à la fromagerie de Tägertschi BE où il charge quelque 3000 litres de lait dans le tank de son Actros qui n est pas encore plein Terminé lâche Fabian Ou presque Pour changer nous avons droit à quelques rayons de soleil De retour chez Emmi nous nous rendons à la cafeteria pour prendre une pause mon premier Caffe Latte rafraîchissant mais presque trop froid pour moi Il y a aussi un yoghourt aux framboises Pour tous les chauffeurs tout ça est gratuit m explique Fabian Chez Emmi on peut pratiquement décharger son camion le laver et le rincer au même endroit Mais ça va prendre du temps parce qu un autre camion de chez Rolli passe devant nous et qu on ne peut décharger que sur deux voies en même temps Quelques minutes plus tard c est au tour du Mercedes de Fabian de passer à la douche Pendant que le lait que nous avons livré tombe dans les réservoirs de la fromagerie Fabian enfile ses bottes en caoutchouc et un grand tablier Il savonne ensuite son nouveau truck avec minutie avant de le rincer Pendant ce temps tous les tuyaux qui sont reliés au véhicule subissent aussi un programme de nettoyage automatique Pour ce jeune chauffeur il s agissait là de la dernière étape d une période de quatre jours de travail et une fois qu il aura ramené son Actros à Gasel en empruntant la route du lait et qu il aura fait le plein il pourra profiter de trois jours de congé bien mérités hps Publié dans Actuelle Laisser un commentaire A lire dans le Swiss Camion du mois de janvier Romain Capitanio série Jeunes chauffeurs Publié le 04 01 2016 par Laurent Missbauer Chauffeurs de père en fils Romain Capitanio jeune chauffeur genevois de 27 ans a embrassé la même profession que son père Nous l avons suivi entre le quartier de la Praille les serres de Lully et le centre de tri de Serbeco à Satigny Débutée nuit sur le coup de 5h50 la journée du 25 novembre a été caractérisée par des conditions très changeantes du côté de Genève Des bourrasques de neige qui ont blanchi le Salève au petit matin à un magnifique arc en ciel en début d après midi en passant par un peu de pluie et quelques accalmies bienvenues les couleurs du ciel ont été très variées Il en a été de même pour le travail de notre jeune chauffeur C est un travail très varié Bien que je ne fasse que de la benne mon job est très varié Vous allez rapidement vous en rendre compte relève d entrée Romain Capitanio qui travaille dans la petite entreprise de transport de son père qui a été fondée en 1981 et qui travaille depuis 1999 en tant que sous traitant de l entreprise Serbeco spécialisée dans la collecte des déchets Les déchets transportés aujourd hui sont du vieux bois collecté dans le quartier de la Praille à proximité du Stade de Genève et des plants de tomates issus de l exploitation maraîchère Jaquenoud à Lully dans la campagne genevoise Dans cette exploitation qui a adopté dès 1974 la culture hors sol Romain Capitanio faufile son Mercedes Arocs 3248 avec maestria entre les serres Conduire un camion reste un plaisir Interrogé sur la cabine de l Arocs dont la hauteur est parfois qualifiée d excessive par certains chauffeurs Romain reconnaît que celle ci est plus haute de 30 à 40 cm que celle de l Actros qu il utilisait auparavant Cette hauteur m a un peu gêné la première semaine mais je m y suis rapidement habitué Pour moi la conduite d un camion reste un plaisir sans cesse renouvelé explique t il J ai toujours été fasciné par les camions et enfant j étais très heureux de pouvoir accompagner mon père dans ses tournées du mercredi et du samedi Romain n embrasse cependant pas immédiatement la profession de chauffeur poids lourds Désireux de se garder une porte de sortie au cas où il ne trouverait pas de place de chauffeur il effectue un apprentissage de mécanicien automobile Une fois son permis poids lourds en poche il doit cependant remplacer son père qui a été opéré à une hanche et qui ne peut plus conduire son camion pendant quatre mois Ce remplacement lui a tellement plu que une fois son père remis sur pied il accepte une place de chauffeur dans une entreprise de terrassement Six mois après à la faveur du départ d un chauffeur dans l entreprise de son père ce dernier lui propose de travailler avec lui Cela à la satisfaction des deux parties Mon fils est rapidement devenu un excellent chauffeur L élève a largement dépassé le maître relève avec fierté Giovanni Capitanio que son collègue Fritz Gerber surnomme Jean lors de la pause café de 9 h à Aire la Ville La famille Capitanio originaire d Italie est en effet installée de longue date dans le canton de Genève Mon grand père était lui aussi chauffeur Il a notamment conduit les camions de Vin Union l ancien nom de la Cave de Genève précise Romain Capitanio qui dans son temps libre conduit également le MAN du service du feu de Bernex Confignon Je m y occupe de l instruction des sapeurs pompiers et des chauffeurs J aime rendre service ajoute t il Un chat particulièrement facétieux Lorsqu on lui demande s il a une anecdote sur une intervention particulière sa réponse fuse Il y a quelques années on nous avait appelés pour faire descendre un chat bloqué au sommet d un arbre depuis trois jours Notre échelle de 18 m était toutefois trop courte et nous avons dû faire venir un camion des pompiers de la ville de Genève dont l échelle mesurait 25 m Une fois ce camion arrivé sur place il n a pas eu le temps de déployer son échelle que le chat était déjà descendu tout seul de l arbre Cette anecdote a été un joli rayon de soleil au milieu de la grisaille qui a accompagné nos déplacements entre le point de collecte de La Praille les serres de Lully et le centre de tri de Serbeco à Satigny GE A chaque fois Romain a démontré qu il n était pas seulement un as du volant calme et précis mais également un as du joystick avec lequel il a chargé déchargé et croché sa benne avec une belle dextérité Laurent Missbauer Le chauffeur Né le 23 février 1988 Romain Capitanio a toujours aimé les camions Fils et petit fils de chauffeur il a toutefois débuté sa vie professionnelle par un apprentissage de mécanicien automobile Il passe néanmoins son permis poids lourds en 2006 un mois seulement après son permis voiture et travaille depuis 2007 dans l entreprise de son père Il consacre une grande partie de son temps libre aux pompiers de Bernex Confignon Je suis serviable de nature et j aime bien aider les gens précise Romain Capitanio lm L employeur Fondée en 1981 par Giovanni Capitanio l entreprise genevoise Capitanio Transport compte deux chauffeurs le patron Giovanni Capitanio 64 ans et son fils Romain ainsi que deux camions un Actros et un Arocs qui travaillent en tant que sous traitant pour Serbeco entreprise spécialisée dans la collecte des déchets Giovanni Capitanio ne tarit pas d éloges sur Mercedes et le garage Larag Nous y sommes accueillis avec beaucoup de professionnalisme et leur vendeur François Naudon nous a toujours très bien conseillés lm Wie der Vater so der Sohn Der 27 jährige Genfer Chauffeur Romain Capitanio ergriff denselben Beruf wie sein Vater Wir begleiteten ihn auf seiner Tour vom La Praille Quartier in der Stadt Genf zu den Gewächshäusern in Lully nach Satigny ins Sortierzentrum von Serbeco Der Tag des 25 November war in der Region Genf von den unterschiedlichsten Wetterbedingungen geprägt Frühmorgens um 5Uhr50 noch recht kalt und finster zeigte sich der genfer Hausberg Salève nach Tagesanbruch weiss überzuckert Dem ausgeprägten Regenbogen um die Mittagszeit folgten einige Regenschauer unterbrochen durch angenehme Aufhellungen mit ständig wechselnden Farben Ebenso abwechslungsreich gestaltete sich die Arbeit unseres jungen Chauffeurs Meine Arbeit ist abwechslungsreich Trotzdem ich nur kippere ist meine Arbeit sehr abwechslungsreich ihr werdet es gleich sehen meint Romain Capitanio gleich zu Beginn unserer Fahrt Er arbeitet in der kleinen Transportfirma seines Vaters der sie 1981 gegründet hat und seit 1999 als Vertragsfahrer für das Kehrichtentsorgungs und Recyclingunternehmen Serbeco unterwegs ist Beim heute zu entsorgenden Material handelt es sich um Alt und Abfallholz aus der Sammelstelle im La Praille Quartier in der Stadt Genf in der Nähe des Stadions sowie Tomatenstauden vom Gemüseproduzenten Jaquenoud in Lully im genfer Hinterland In diesem Betrieb der seit 1974 Hors Sol Tomaten produziert manövriert Romain seinen Mercedes Acros 3248 geschickt zwischen den Gewächshäusern durch Lastwagen fahren ist ein Vergnügen Befragt nach der Kabine des Acros deren Höhe in Chauffeurkreisen ab und zu als zu hoch bezeichnet wird bestätigt Romain Capitanio dass sie um 30 bis 40 cm höher ist als dies beim früheren Modell der Fall war Die Höhe hat mich tatsächlich in der ersten Woche etwas gestört doch habe ich mich rasch daran gewöhnt Für mich ist das Lastwagenfahren so oder so ein Vergnügen Der Lastwagen hat mich schon immer fasziniert und es war das Höchste für mich schon als kleiner Knirps meinen Vater auf den Mittwoch und Samstag Touren zu begleiten Romain war nicht von allem Anfang an Chauffeur Um für den Fall als Chauffeur keine Anstellung zu finden absolvierte er zuerst eine Lehre als Automechniker Kaum hatte er den Lastwagenausweis in der Tasche musste er für seinen Vater einspringen der wegen einer Hüftoperation während vier Monaten ausser Gefecht gesetzt wurde Dieser Einsatz hat ihm dermassen gefallen dass er sobald sein Vater wieder einsatzfähig war sich als Chauffeur bei einer Aushubfirma bewarb Als sich sechs Monate später eine Vakanz im Betrieb seines Vaters ergab schlug ihm sein Vater vor diese Lücke doch auszufüllen Seitdem arbeitet Romain als Chauffeur im väterlichen Betrieb zur Zufriedenheit beider Mein Sohn hat sich sehr rasch zu einem guten Chauffeur entwickelt ja der Schüler hat seinen Lehrmeister gar übertroffen hält Giovanni Capitanio von seinem Kollegen Fritz Gerber Jean genannt in der 9Uhr Kaffepause in Aire la Ville fest Die ursprünglich aus Italien stammende Familie Capitanio ist seit vielen Jahren im Kanton Genf beheimatet Schon mein Grossvater war Chauffeur Er fuhr Lastwagen von Vin Union wie der alte Namen von Cave de Genève lautete präzisiert Romain Capitanio der in seiner Freizeit auch noch den MAN der Feuerwehr von Bernex Confignon fährt und fügt bei Ich kümmere mich um die Ausbildung der Feuerwehrleute und der Chauffeure ich leiste gerne Freiwilligendienst Tierischer Feuerwehreinsatz Auf die Frage nach einem ganz besonderen Einsatz erinnert er sich an eine Episode die sich vor einigen Jahren ereignete Wir wurden gerufen um eine Katze zu bergen die seit drei Tagen auf einem Baum festgeklemmt sei Nachdem sich unsere 18 m Leiter als zu kurz herusstellte mussten wir die genfer Feuerwehr kommen lassen deren Leiter 25 m mass Kaum angekommen die Leiter noch gar nicht hochgefahren bequemte sich das Katzenvieh von selber vom Baum runter Diese Anekdote hellte den ansonst mehrheitlich grauen Tag der uns an den Verschiebungen zwischen La Praille den Gewächshäusern von Lully und dem Recycling Center Serbeco in Satigny GE begleitete etwas auf Jedesmal demonstrierte uns Romain dass er nicht nur ein As am Steuer seines Lastwagens ist ruhig und präzis sondern auch beim Bedienen des Joystick mit dem er die Ladebrücke geschickt belud entlud aus und wieder einhängte Laurent Missbauer Der Chauffeur Romain Capitanio geboren am 23 Februar 1988 war seit jeher von Lastwagen begeistert Sohn und Grosssohn von Chauffeuren begann er seine berufliche Karriere vorerst als Automechaniker Den Lastwagenfüherausweis erwarb er im Jahre 2006 einen Monat nach dem PW Ausweis und arbeitet seit 2007 im Transportbetrieb seines Vaters Einen grossen Teil seiner Freizeit verbringt er bei der Feuerwehr von Bernex Confignon Ich bin eine Dienstleisternatur von Haus aus und bin den Leuten gerne behilflich so Romain Capitanio lm Der Betrieb Von Giovanni Capitanio im Jahre 1981 gegründet beschäftigt die genfer Firma Capitanio Transport zwei Chauffeure den Patron Giovanni Capitanio 64 jährig und seinen Sohn Romain und verfügt über zwei Lastwagen einen Actros und einen Aroc mit denen sie im Auftrag der Kehricht und Recyclingunternehmung Serbeco Abfallmaterialien einsammeln Giovanni Capitanio hält mit dem Lob an Mercedes und der Garage Larag nicht zurück Wir wurden immer sehr gut und professionell empfangen und von ihrem Verkäufer François Naudon bestens beraten lm Publié dans Actuelle Laisser un commentaire A lire dans le Swiss Camion du mois de décembre Daniel Schurtenberger série Jeunes chauffeurs Publié le 24 11 2015 par Laurent Missbauer Le chauffeur qui danse avec les moutons Daniel Schurtenberger 24 ans est actif dans les transports d animaux vivants travail qui demande des compétences qui ne sont pas forcément à la portée de Monsieur Toutlemonde Il faut entre autres aimer travailler de nuit et être capable de rouler avec une remorque Une combinaison assez peu courante Bien sûr que Daniel possède bien d autres capacités mais il faut reconnaître que les deux citées ci dessus sont essentielles tout comme celle qui consiste à savoir comment se comporter avec les animaux Comme le déclare son patron Patrick Brühlmann Malters nos horaires de travail ne commencent pas à 5 heures pour finir à 17 heures mais sont répartis sur une durée de 24 heures Surtout parce que le travail commence à 5 heures du matin dans les abattoirs C est donc à 5 heures du matin que nous avons rencontré Daniel Schurtenberger et son patron à Brunegg sur le parking de la Vianco Arena Daniel était déjà arrivé avec son véhicule de 3 5 tonnes chargé de porcs d engraissement Ce qui signifie qu il s était levé déjà bien plus tôt pour aller rassembler ses cochons à Aesch Son patron était lui aussi en route depuis un moment avec son camion de 40 tonnes à bord duquel 150 jeunes porcs avaient déjà pris place Nous allons maintenant procéder au transbordement il place la remorque du véhicule de 3 5 tonnes à l arrière du Scania à 3 essieux et en 3 minutes le transbordement était terminé Maintenant je rentre à Malters dit Patrick et ensuite j aurai terminé ma journée ce qui peut paraître un peu bizarre à une heure aussi matinale En revanche pour Schurti la journée ne fait que commencer il reprend donc le Scania de son boss et se dirige sur l abattoir de Zurich en veillant à prendre les giratoires tout en douceur et à accélérer de manière continue et sans à coups notre jeune chauffeur transporte des animaux vivants et non pas des colis Arrivés à l abattoir de Zurich avant le lever du jour nous avons dû faire la queue et attendre que tous les autres véhicules aient déchargé leurs animaux Daniel en a profité pour déposer sa remorque afin de pouvoir se mettre rapidement à quai une fois que ce serait son tour En attendant il me présente son outil de travail La durée de vie des superstructures prévues pour le transport d animaux est beaucoup plus longue que celle des châssis des véhicules et elles sont très chères Nous possédons l une des rares remorques à 3 étages utilisées en Suisse m explique t il alors que le camion n en possède que deux Il s agit d un système de plancher mobile que l on peut monter ou descendre en fonction de la taille des animaux à transporter Les 175 cochons qui se trouvent dans le camion qui pèsent chacun entre 100 et 110 kilos sont répartis sur tous les étages Soixante d entre eux descendent à l abattoir de Zurich Daniel Schurtenberger enfile ses bottes et sa tenue de travail le déchargement qui s effectue sous surveillance du vétérinaire ne prendra que quelques minutes Un collaborateur de l abattoir marque chacun de ces animaux au moyen d un tampon et tout va très vite Prochaine étape l abattoir de Bazenheid Le déchargement des 115 porcs restants prendra beaucoup moins de temps que l étape suivante qui consiste à laver soigneusement tout le véhicule auprès de l installation prévue à cet effet située dans la cour de l abattoir Quelque 40 minutes plus tard tout était nickel et Daniel avait recouvert l intégralité de la superstructure de sciure fraîche C est maintenant que débute le meilleur moment de la journée Il était 9h30 et il allait pouvoir conduire pendant deux heures afin de rejoindre Vrin une petite localité située en Engadine Nous devons aller à Vrin pour récupérer 220 moutons qui doivent rentrer à Matzingen après avoir passé l été sur l alpage Tiens à ce propos c est justement un mouton l agneau de Dieu qui figure sur les armoiries de la commune de Vrin Après avoir emprunté l autoroute A3 13 nous avons bifurqué sur les routes cantonales jusqu à Illanz où Daniel a pris à gauche en direction du Val Lumnezia la vallée de la lumière endroit idyllique placé sous la protection de Saint Maurice où l on parle le Sursilvan un patois d origine rhétoromanche Nous traversons des localités dont nous n avons encore jamais vu le nom nulle part Vella Vignogn ou encore Lumbrein Là haut les routes sont de plus en plus étroites riches en virages et pentues en tout cas pour un poids lourd de 40 tonnes mesurant 18 mètres de long Et les villages sont de plus en plus petits car ici l espace constructible devient une denrée rare Les pignons des maisons empiètent sur la route qui traverse le village pour un chauffeur la précision est de mise car nous passons souvent à quelques centimètres des obstacles On a intérêt à bien connaître son véhicule ajoute Daniel surtout avec une remorque Une Golf blanche se trouve là juste devant nous exactement à l endroit où Daniel ferait un écart pour placer son véhicule de manière à pouvoir franchir ce passage épineux entre deux maisons en bois qui portent déjà les traces d outrages subis par d autres véhicules sous le bon angle bien qu un panneau indique une hauteur maximale possible de 3 40 mètres Pas de clé au tableau de bord de cette Golf et son conducteur est introuvable Il faudra donc que ça passe d une autre manière et ça a passé Daniel est de plus en plus souvent confronté à de telles situations Pour l instant il appelle le berger afin de le rassurer et de le prévenir qu il aura un peu de retard Nous apercevons enfin le panneau d entrée de la localité de Vrin Nous sommes attendus près d une scierie comme me l explique le berger Mais il faut que j aille un peu plus haut pour faire demi tour m avertit Daniel Aller faire demi tour oui mais où Là il y a une ferme avec un chemin d accès conduisant dans les prés Daniel entame la manoeuvre en faisant passer le pare chocs de son camion à quelques centimètres d un mur sans rien toucher Sa manœuvre effectuée il redescend jusqu à la scierie et se faufile entre les troncs et les piles de bois L éleveur Christoph Steiner et ses aides ont balisé le chemin de manière à créer un entonnoir à l endroit où Daniel placera l arrière de son véhicule Mais jusque là pas un mouton à l horizon Et soudain un bruit de sonnailles nous fait tourner la tête voici le troupeau qui arrive au détour d un virage avec à sa tête le berger portant un agneau dans ses bras une vraie image biblique Aidé par toutes les personnes présentes Daniel fait monter rapidement ces moutons dans le camion et dans la remorque de telle sorte que le chargement est terminé un quart d heure plus tard Pour ces moutons la suite sera moins tragique que pour les porcs de ce matin après deux heures de route ils retrouveront les vertes prairies de la plaine à Matzingen TG Comme je me demandais si ces pauvres moutons n étaient pas sujets au mal de mer dans tous ces virages Daniel m a rassuré en affirmant que les moutons n étaient jamais malades sur la route A peine étions nous revenus en plaine que le temps a changé radicalement c est donc sous la pluie que nous avons fait le reste du voyage A destination l habilité de Daniel a de nouveau été mise à rude épreuve Pour faire ce job tu as intérêt à aimer conduire avec une remorque Mais j ai ça dans le sang A peine avait il ouvert la porte du véhicule que les 220 moutons galopaient déjà dans la verte prairie qu ils avaient quittée le printemps dernier Pour eux les vacances à la montagne sont terminées a commenté Daniel qui avait quant à lui terminé sa journée hps Der mit dem Schaf tanzt Daniel Schurtenberger 24 macht Tiertransporte Das verlangt diverse Eigenschaften die Otto Normalverbraucher in der Regel völlig abgehen Dazu gehört ein wenig ein Nachtmensch zu sein Oder Anhänger fahren zu können Eine seltsame Kombination Natürlich hat Daniel auch andere Eigenschaften und Fähigkeiten zweifelsohne Doch diese beiden sind wesentlich Neben derjenigen mit Tieren umgehen zu können Unsere Arbeitszeit sagt sein Chef Patrik Brühlmann Malters dauert nicht von 5 bis 17 Uhr sondern sie findet jederzeit innerhalb von 24 Stunden statt Vor allem weil die Schlachthöfe um 5 Uhr anfangen zu schlachten Also trafen wir Daniel Schurtenberger und seinen Chef um 5 Uhr in Brunegg auf dem Schotterplatz der Vianco Arena Daniel war schon da mit einem 3 5 Tonner beladen mit Mastschweinen Das heisst er war schon viel früher losgefahren denn in Aesch hatte er diese Schweine eingesammelt Sein Chef war ebenfalls unterwegs gewesen und stiess mit dem 40 Tonner dazu in dem schon an die 150 junge Mastschweine dösten Jetzt wird umgeladen Er stiess den Anhänger des 3 5 Tonners an die Heckklappe des dreiachsigen Scania und innerhalb von drei Minuten waren die Schweine verladen Ich fahre jetzt zurück nach Malters sagte Patrik und dann mache ich Feierabend Was ein wenig seltsam klang quasi mitten in der Nacht Für Schurti indes begann der Arbeitstag jetzt richtig Er übernahm den Scania des Chefs und steuerte den Schlachthof Zürich an Sachte zirkelte er den Anhängerzug um Kurven und Kreisverkehre bremste sachte und beschleunigte vorsichtig Schliesslich hatte er Tiere dabei und keine Pakete Die Rampen im Zürcher Schachthof über dem noch eine wolkenverhangene Mondsichel schwebte waren belegt mit Tiertransportern aller Grössen also hiess es warten nachdem Daniel den Anhänger parkiert hatte um schnell mit dem Motorwagen an die Rampe stossen zu können sobald er an der Reihe war Bis es soweit war erklärte er sein Arbeitsgerät Aufbauten von Tiertransportern überdauern die Lebenszeit eines Lastwagenchassis mehrfach Sie sind teuer da aufwändig konstruiert Wir haben einen der wenigen Anhänger in der Schweiz mit drei Etagen sagte er während der Motorwagen deren nur zwei hat Die Böden sind beweglich das heisst lift und absenkbar je nach Grösse des Viehs das transportiert wird Die 175 Schweine im Lastzug von denen jedes zwischen 100 und 110 Kilo wog benötigten alle Stockwerke 60 von ihnen bekam der Zürcher Schlachthof Schurtenberger warf sich in Gummistiefel und Arbeitsklamotten Der Ablad unter Aufsicht eines Veterinärarztes ging in wenigen Minuten über die Bühne bzw Rampe Ein Schlachthofmitarbeiter kennzeichnete die Tiere mit einem Stempel rasend schnell Die nächsten Tiertransporter warteten schon Nächstes Ziel Schlachthof Bazenheid Das Prozedere ähnlich Daniel musste nur einen Lastwagen abwarten bevor er seinen Zug rückwärts an die Rampe deichseln konnte Das Abladen der 115 Tiere dauerte bei weitem weniger lang als die anschliessende sorgfältige Wäsche des gesamten Fahrzeugs in einer eigens dafür eingerichteten Waschhalle auf dem Schlachthofareal mit Hochdruck Nach rund 40 Minuten war das alte Sägemehl aus den Aufbauten hinausgespült und frisches Sägemehl eingestreut All das erledigte Daniel irgendwie im Laufschritt zog sich schnell um und atmete auf Jetzt kommt der schönste Teil des Tages Denn es war richtig hell geworden in der Zwischenzeit 9 30 Uhr Nun fahren wir rund zwei Stunden Ziel war ein kleiner Ort im Engadin Vrin Vrin Schafe 220 Schafe muss ich dort oben abholen Die kommen von der Alm herunter auf ihre Weide nach Matzingen Vrin führt übrigens auch ein Schaf im Wappen das Gotteslamm Die Fahrt führte über den Ricken auf die Autobahn A3 13 sowie die Kantonsstrasse 19 bis Illanz wo Daniel links abbog hinauf ins idyllische Val Lumnezia Tal des Lichts wo man Sursilvan spricht ein Idiom des Rätoromanischen und dessen Schutzpatron der Heilige Mauritius ist Wir passierten nie gelesene Ortsnamen wie Vella Vignogn oder Lumbrein Passieren ist vielleicht ein bisschen übertrieben Die Strasse dort hinauf wurde mit zunehmender Höhe enger kurvenreicher und steiler Zumindest für einen 18 Meter langen 40 Tonner Und die Dörfer wurden kleiner Fläche ist Mangelware Die Giebel der Häuser ragten in das Geschlängel der Ortspassagen Langsamkeit ist hier eine Zier Und Präzision Es ging mehrfach um Zentimeter Da muss man sein Fahrzeug einfach beherrschen sagte Daniel man muss Kurven fahren können und Anhänger Ein weisser Golf steht im Weg genau da wo Daniel sonst immer ausholt um den Lastzug im richtigen Winkel durch eine Engstelle zwei alte Holzhäusern zu bugsieren von denen eines schon Schäden am auskragenden Stockwerk aufweist obwohl dort steht Durchfahrtshöhe 3 40 Meter Im Golf steckte kein Schlüssel der Fahrer war nicht aufzutreiben Also musste es so gehen Und es ging Daniel kann das eben Solche Faden durchs Nadelöhr Manöver kamen jetzt noch öfter vor und mehrfach musste Daniel den Schaf Bauern anrufen und ihm beruhigend mitteilen er sei gleich da in fünf Minuten Endlich das Ortschild Vrin Es sei eben nicht einfach eine ganze Schafherde die für den Abtransport parat sein musste lange warten zu lassen Bei einer Sägerei stehe die Herde bereit teilte er mir mit Ich muss aber oberhalb wenden und wieder zur Sägerei herunterfahren Wenden Wo Neben einem Bauernhaus eine Zufahrt zu einer Weide Rückwärts ums Eck stiess Daniel seinen Anhänger hinein wobei die Stossstange des Zugfahrzeugs zentimeternah an einem Mäuerchen vorbeischrammte Berührungslos Dann endlich rollte der Zug hinunter zur Sägerei und Daniel fuhr noch einmal kurz rückwärts zwischen Holzstämme und Bretterstapel Bauer Christoph Steiner und seine Helfer stellten Gatter und Plastikzäune auf die trichterförmig zur Heckpforte des Anhängers führten Allerdings Weit und breit keine Schafe Plötzlich Glockengeläut Weit hinten um eine Kurve im Tal kam der Hirt mit seiner Herde anmarschiert Er trug ein Lamm auf den Armen Irgendwie ein biblisches Bild Doch dann ging es los Gruppenweise bugsierten die Helfer und Daniel die Tiere in den Lastzug erst ins Obergeschoss des Motorwagens das dann hydraulisch angehoben wurde dann in den unteren Stock Dasselbe Prozedere beim Anhänger nach einer Viertelstunde war der Verlad erledigt Die Aussichten für die Schafe waren besser als diejenige für die Schweine am frühen Morgen Sie erwartete eine saftige Weide Doch zuvor galt es noch zwei Stunden durch die Schweiz zu fahren bis Matzingen TG Ich fragte mich unwillkürlich ob es den Schäflein bei der Kurverei nicht übel würde Schafe würden nicht reisekrank erklärte mir Daniel Kaum aus den Bergen heraus änderte sich das Wetter schlagartig Regen Noch einmal wurde Daniel gefordert Rückwärts an die Abladestelle an der Weide und noch ein Wendemanöver Du musst einfach Anhänger fahren können Aber irgendwie liegt mir das im Blut Er liess die Rampe am Anhänger herunter und öffnete das Tor Die 220 Schafe galoppierten sichtbar freudig auf die grüne Wiese und machten sich sofort über den Klee her Für sie ist der Aufenthalt in der Sommerfrische jetzt vorbei kommentierte Daniel Und der Arbeitstag für ihn auch hps Publié dans Actuelle Laisser un commentaire A lire dans le Swiss Camion du mois de novembre Magali Mooser série Jeunes chauffeurs Publié le 30 09 2015 par Laurent Missbauer La concrétisation d un rêve L histoire de Magali Mooser 21 ans est l histoire de la concrétisation d un rêve celui de travailler en tant que conductrice professionnelle des poids lourds Ce rêve est devenu une réalité le 1 er septembre 2014 Le Fuet non loin de Tavannes BE Il est 5h50 du matin et le soleil ne s est pas encore levé L heure est très matinale mais cela ne dérange pas Magali Mooser La jeune Jurassienne bernoise qui fêtera son 22 e anniversaire le 19 novembre prochain est en effet très heureuse d être au volant d un camion et d avoir pu ainsi concrétiser son rêve de devenir conductrice professionnelle de poids lourds J adore conduire mon camion Cette profession elle l exerce depuis le 1 er septembre 2014 Tout d abord au sein d une petite entreprise du Jura bernois puis dès le 1 er juillet de cette année auprès de la société lucernoise InterSpan Tschopp qui est spécialisée dans le transport de bois en général et plus particulièrement dans le ramassage de déchets de bois notamment de la sciure et des copeaux Le logo d InterSpan représente d ailleurs un copeau vu de profil Span signifiant copeau en allemand Depuis Le Fuet Magali La Mag comme l indique la plaque posée à gauche au bas du pare brise de son Volvo FH500 s est rendue à Bienne où elle a déposé des planches et du matériel de terrassement puis à Worb BE où elle a chargé des plaquettes de bois dans une menuiserie Ce que j aime dans ce métier c est que le travail est très varié relève Magali sur l autoroute qui la mène de Worb à Perlen LU Aucun jour ne ressemble à un autre En outre j adore conduire et découvrir de nouveaux paysages Quand je me rends en Valais c est juste magnifique A un tel point qu il m arrive d y retourner en voiture pendant mon temps libre pour en profiter encore davantage Une passion héritée de son père La passion des poids lourds lui est venue de son père chauffeur routier qu elle a accompagné enfant à chacune de ses vacances J ai toujours bien aimé les camions Ils sont beaux imposants et superpuissants Quand la semi remorque est chargée c est impressionnant de voir leur force Sa semi remorque justement ne restera pas chargée très longtemps Nous voici arrivés à Perlen chez un fabricant de papier où les plaquettes de bois sont déchargées grâce au fond mouvant hydraulique de la semi remorque Rapidement un imposant monticule de bois s est formé derrière le camion Avant de reprendre la route Magali nettoie les plaquettes incrustées à l arrière de la semi remorque Le prochain déplacement est tout proche Il s agit d aller chercher du vieux bois à Ebikon

    Original URL path: http://www.swisscamion.ch/?/&lang=fr (2016-05-02)
    Open archived version from archive